Gardnar Mulloy, un homme accompli [en]

JPEG

Rien ne peut arrêter M. Garnard Mulloy. Maintes fois, il s’est rendu rendu célèbre pour avoir été notamment le numéro UN des joueurs de tennis américains devenu ensuite le plus ancien membre des joueurs de tennis qui ont marqué ce jeu.
Dans les années 30, il avait également mis sur pied l’équipe de tennis de l’Université de Miami dont il a entraîné lui-même les joueurs.
En 1957, alors qu’il a 43 ans, il gagne avec brio les Championnats de Wimbledon en double. Avec son partenaire, ils forment ainsi l’équipe de joueurs la plus âgée ayant emporté ce tournoi depuis la deuxième guerre mondiale.

Néanmoins, ce sont les actions que M. Gardnar Mulloy a menées pendant la Seconde guerre mondiale que la France a souhaité honorer M. Mulloy le 17 septembre 2015, des actions exceptionnelles qu’il a rendu à la France.

M. Mulloy s’engage dans l’armée américaine dès les premières heures de l’entrée en guerre des Etats-Unis au sein du deuxième conflit mondial, soit quelques jours seulement après l’attaque de Pearl Harbor et quelques jours seulement après son 28ème anniversaire.
Très rapidement, M. Mulloy est promu officier et capitaine d’un vaisseau au sein de la marine américaine. Il participe ainsi directement à la Libération de la France en assurant notamment le transport et la livraison d’un radar sur l’île très sensible de Port-Cros.

En présence de sa femme, Mme Jacqueline Mulloy, ainsi que de ses proches, le Consul général, M. Philippe Létrilliart, lui a donc remis les insignes de Chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur, une profonde et chaleureuse marque de reconnaissance de la France. À 102 ans, il devient ainsi le doyen des anciens combattants américains de la Seconde guerre mondiale à les recevoir.

Dernière modification : 08/10/2015

Haut de page