Les ports français dont Marseille à Miami [en]

Les ports français étaient une nouvelle fois massivement représentés au salon international de la croisière qui s’est tenue à Miami du 17 au 19 mars dernier.
Devenu le "Seatrade Cruise Global", ce salon reste l’épicentre de l’industrie soit la plateforme mondiale où les représentants de plus de 130 pays ainsi que des centaines de prestataires au service de ce secteur convergent chaque année.
Interviews de Tiana Gamez d’Atout France et de Christelle Maubec du port de Marseille.

JPEG

Deux représentantes des ports de l’Atlantique avec le Consul général de France, M. Philippe Létrilliart.



E-toile : A ce salon de la croisière de Miami ou « Cruise Shipping Miami », considéré par les professionnels du secteur comme l’épicentre de l’industrie de la croisière, les ports français sont une nouvelle fois massivement représentés notamment sur le Pavillon France.Pourriez-vous nous confier les 2 ou 3 principales raisons de leur présence à Miami ?

  • Tiana Gamez d’Atout France : Oui bien sûr. Tout d’abord, il faut préciser que le salon -et il s’agit là d’un important éclairage pour répondre à votre question- s’appelle à présent le « Seatrade Cruise Global ».

L’annonce officielle a été réalisée à l’ouverture du salon par son organisateur, UBM, qui a acquis l’importante société de publication, Seatrade, auparavant son partenaire pour ces opérations d’échelle internationale touchant tous les acteurs de l’industrie de la croisière.

Ce rendez-vous annuel à Miami Beach, devenu donc le « Seatrade Cruise Global » conforte son caractère de première plateforme mondiale consacrée à ce secteur.

On y retrouve les décideurs des compagnies de croisière du monde entier, des centaines de représentants des « destinations » de près de 130 pays ainsi que des centaines de prestataires de l’industrie. Miami est donc incontournable pour la facilitation des échanges que ces trois jours procurent mais aussi pour connaître les tendances qui se dessinent dans ce domaine d’activité très porteur.

Ainsi, au cours de cette édition 2015, les acteurs clés du secteur ont confirmé l’engouement du public pour les croisières avec un nombre de bateaux qui se multiplient et un nombre de passagers qui va en s’accroissant : ils étaient 22,1 millions en 2014 et seraient 23 millions cette année selon les prévisions de CLIA, l’Association Internationale des Compagnies de Croisières.
Pour embarquer ces nouveaux passagers, ce sont 22 nouveaux bateaux de plus qui vont s’élancer sur les mers et les rivières du monde au cours de 2015.

Afin de répondre au public des Milleniums, les 30 ans et plus qui sont toujours plus nombreux à naviguer, les bateaux s’équipent différemment en proposant de plus en plus d’activités sportives à bord ainsi que des solutions internet à bord permettant de jouer et de rester informés.

L’autre tendance qui se confirme est celle des séjours à thème. Ainsi, les « destinations », soient les ports et les villes, réfléchissent de plus en plus à des itinéraires permettant à une compagnie de croisière de développer des produits pouvant séduire une clientèle particulière. Le package est donc adapté au mieux à une niche ou un segment de la population avec une dimension d’unicité.

Les ports de France viennent donc vendre des produits de plus en plus diversifiés mais au caractère unique aux compagnies de croisière. Sur la base de ce principe, Celebrity Cruises a ainsi développé une croisière consacrée au festival de Cannes.

E-toile  : Cette année, l’agence de développement touristique de la France, Atout France, organisatrice et animatrice du Pavillon français porte un accent particulier sur les ports méditerranéens.
Quels sont les atouts qui sont soulignés aux croisiéristes pour augmenter la visibilité de ces ports du sud ?

  • Tiana Gamez d’Atout France : Le rôle d’Atout France est dans ce cadre de promouvoir et de communiquer sur les nombreux packages que nous évoquions précédemment tout en soulignant les atouts forts des différentes destinations françaises.

Cette année, les ports de la Méditerranée, les croisières sur les fleuves et rivières représentées par CroisiEurope ainsi que les destinations d’Outre-mer avec la Guyane française en premier plan sont effectivement à l’honneur.

Nous mettons en avant leur potentiel culturel extraordinaire ainsi que leurs nombreux centres d’intérêt touristiques qui ont pour énorme avantage d’être proches l’un de l’autre et non loin des points d’escale.
Cette proximité conjuguée au caractère unique des lieux est l’un des atouts majeurs des ports français en général et ceux de la Méditerranée comme ceux ouverts en Guyane ne font pas exception à la règle bien entendu.
L’objectif est également de présenter de nouvelles opportunités.

Nous traitions de croisières consacrées à Cannes, nous avons également celles dédiées à la romance vous menant à St Tropez, une destination à thème qui a été classée dans les 10 sorties romantiques à privilégier par le journal USA Today ces mois derniers.

JPEG

Les représentants du port de Marseille, à droite assise Mme Christelle Maubec.



E-toile : La ville de Marseille qui entretient d’étroites relations avec le comté de Miami-Dade a été particulièrement remarquée en 2013 puis en 2014 par la presse internationale, la cité phocéenne ayant été notamment classée par le National Geographic dans le Top 10 des villes de bord de mer à visiter dans le monde.
Avec en 2014, plus de 7 millions de touristes et près de 1,3 million de croisiéristes, l’on peut en effet remarquer le dynamisme et l’attraction de la ville.
Comment le port et plus largement la ville parvient-elle à se démarquer ainsi ?

  • Christelle Maubec, représentante du Marseille Provence Cruise Club : Le port de Marseille est avant tout très ouvert sur la Méditerranée comme sur la Provence. Il est aussi très spacieux puisqu’il peut accueillir 7 navires simultanément et sans aucune restriction concernant leur taille.

Marseille et son port ont ensuite fait l’objet de rénovations sans précédent grâce au projet urbain Euroméditerranée qui a redessiné entièrement le front de mer.
Un boulevard sur le littoral accueille les visiteurs et les voûtes proches de la cathédrale de la Majeure abritent à présent des halles commerciales dans lesquelles de magnifiques boutiques ont pris demeure telle que celle du parfumeur Fragonard.

Les docks et la Joliette ont été également rénovés dans leur totalité et bien entendu, l’on ne peut passer sous silence la naissance du MUCEM, nouveau musée national salué tant pour son architecture que pour sa collection.
Être élue Capitale européenne de la Culture en 2013 a indéniablement insufflé à la ville une énergie et une attractivité supplémentaire qui donnent des fruits !

En 2015, ce sont 500 escales qui sont attendues dont 22 de l’Allure of the Seas. Les perspectives en termes de visites sont de 1,4 million à 1,5 million de croisiéristes en transit ou en tête de ligne.
Tous les voyants sont donc au vert alors que va débuter le deuxième grand projet immobilier Euroméditérannée 2 . Vous êtes toutes et tous les bienvenus pour découvrir ces nouveaux lieux !

Dernière modification : 09/04/2015

Haut de page