Indemnisation de certaines victimes de la Shoah [en]

Déclaration conjointe des porte-paroles du ministère des Affaires étrangères et du Développement international et du Département d’Etat des États-Unis d’Amérique

Washington, le 8 décembre 2014

La France et les États-Unis ont signé à Washington un accord instituant un fonds au bénéfice des victimes de la Shoah déportées depuis la France qui n´avaient pu avoir accès au régime français d´indemnisation.

Ce fonds viendra compléter les dispositifs mis en place par la France dès 1946 de réparation et d´indemnisation des victimes des persécutions antisémites menées par les autorités allemandes d´Occupation ou le régime de Vichy.

En cette année marquée par les commémorations du 70ème anniversaire des débarquements alliés de Normandie et de Provence, cet accord vient renforcer les liens et l´amitié historiques qui lient nos deux pays.

JPEG

Photo : L’Ambassadrice pour les droits de l’Homme, Patrizianna Sparacino, et l’Ambassadeur, Stuart Eizenstat, signent l’accord à Washington.


Publié le 8 décembre 2014.

Dernière modification : 17/12/2014

Haut de page