"Nothing but the best", la culture du bon et du beau [en]

Yann Rio a œuvré avec les plus grands avec d’ouvrir ses propres restaurants dans la région Languedoc-Roussillon. Il vient d’ouvrir un établissement sur Coral Way, un restaurant dans lequel il a repris l’un des concepts qu’il avait développé à Montpellier : une décoration soignée, une table gastronomique et résolument moderne où la qualité est une valeur essentielle. Entretien.

JPEG

e-Toile : Vous avez eu l’opportunité de travailler dans des cuisines que l’on compte parmi les plus prestigieuses de France, qu’avez-vous appris et puisé dans ces lieux « starisés » par le guide Michelin ?

- Yann Rio : Oui, en effet j’ai eu la chance de travailler dans les plus beaux endroits et avec plusieurs grands Chefs de France.

J’ai ainsi exercé avec le Chef Martial Enguehard, Meilleur ouvrier de France, et Yannick Alleno au Sofitel Paris, à l’Hôtel de Crillon, avec le Chef Eric Frechon et Christian Constant, Maître cuisinier de France, puis au Pré Catelan également a Paris.

J’ai aussi côtoyé Bernard Loiseau à Saulieu (3 Étoiles, Guide Michelin) ainsi que Jacques Cagna.

J’ai également travaillé en tant que Chef au restaurant Spicy à Paris mais aussi à l’Arrière-Pays et au restaurant L’avenue.

En 2001, j’ai ouvert mon restaurant « Le Sequoia » à Montpellier qui a été très rapidement inscrit dans le guide Michelin ainsi que dans de nombreux autres !

En 2008, j’ai créé le concept « Naturella bio fooding », une sandwicherie haut de gamme estampillée bio et puis en 2010, j’ai ouvert une brasserie « O Flore  ».

J’ai beaucoup appris dans ces différents lieux, la rigueur tout d’abord grâce à ces grands Chefs, le savoir-faire ensuite. J’ai peaufiné mes connaissances techniques et l’amour du beau produit et cultivé la créativité.

Ces années m’ont aussi inculqué une valeur essentielle, celle de faire toujours de son mieux, en toute circonstance.
Cet effort a été largement récompensé puisque j’ai été reconnu "Maïtre restaurateur français", un label français saluant la qualité dans le domaine de la restauration.

Le nom de mon restaurant à Miami que je viens tout récemment d’ouvrir sur Coral Way, « Nothing but the best », est né de cette expérience.

e-Toile : Vous avez en France eu trois restaurants ; pouvez-vous nous indiquer les villes où ils se trouvaient et nous mettre l’eau à la bouche en nous précisant ce qu’ils proposaient ?

- Yann Rio : Mes restaurants étaient situés dans la ville de Montpellier dans le Languedoc Roussillon.

J’avais développé pour chaque établissement des concepts totalement différents mais qui se ressemblaient cependant sur un point : la qualité.

Le restaurant Sequoia, présent dans le quartier du port Marianne est resté ouvert 10 ans. Il s’agissait d’un restaurant gastronomique moderne avec une décoration hors normes. Constitué de deux larges salles de restaurant et d’une grande terrasse, il donnait sur un lac.

Pendant 10 ans, ce restaurant a été reconnu comme l’un des deux meilleurs établissements de la région avec « Le jardin des sens » des frères Pourcel. Il a ainsi été récompensé par tous les guides français dont le guide Michelin.

Quant au restaurant Naturella répondant au concept de sandwicherie bio que j’ai développé pour une clientèle plus active et plus pressé tout en privilégiant la qualité des produits de petits producteurs cultivant biologiquement, sa décoration était tout à fait novatrice puisqu’en 2008, il a été l’un des premiers restaurants de France à disposer d’un mur végétal de plus de 50 mètres carrés.

En outre, la créativité touchant aux produits était renouvelée sans cesse.

Le restaurant O flore a été une brasserie contemporaine centrée sur un concept unique.
On y travaillait sans carte, seulement avec les produits du marché du jour. Quotidiennement, l’équipe créait 3 entrées, 3 plats, 3 desserts et le menu changeait donc entièrement tous les jours.

e-Toile : Pourquoi avoir décidé d’ouvrir un restaurant à Miami, si loin des premiers et surtout dans le sud des États-Unis ?

- Yann Rio : J’ai toujours voulu m’installer aux États-Unis.

Je suis parti travailler une première fois à Los Angeles en 1995 à L’orangerie, un restaurant gastronomique français. Puis en 1998, j’ai travaillé à Washington DC, dans un restaurant nommé le Catalan juste à côté de la Maison Blanche.

Après ces expériences, j’ai toujours caressé l’idée de m’installer à mon compte aux États-Unis.

Miami est une ville cosmopolite très agréable avec un atout qui est cette mixité culturelle qui permet plus facilement aux étrangers de s’installer.

Le style de mon restaurant correspond parfaitement à cette ville avec une cuisine fusion aux multiples saveurs.

Je me sens bien dans cette ville et ma famille s’y plaît aussi parfaitement, ceci a été un choix commun et un changement de vie complet.

e-Toile : Comment avez-vous défini la cuisine que vous y préparez, est-elle celle que vous proposiez sur vos tables françaises ?

Yann Rio : Le style de cuisine offert à « Nothing but the best » est exactement le même que celui de mon restaurant Le séquoia en France, d’ailleurs beaucoup de mes clients français m’ont contacté pour me féliciter et un grand nombre d’entre eux ont décidé leur choix de vacances sur Miami pour pouvoir « revenir » manger dans leur restaurant favori français, je trouve ça génial.

La cuisine de « Nothing but the best » est une cuisine française d’une grande créativité en fonction des produits que je trouve et que j’agrémente avec des saveurs que je découvre, un mélange subtil offrant de nouveaux goûts et des décorations d’assiette recherchées pour ramener notre culture du bon et du beau.

Nous avons aussi beaucoup travaillé sur les prix dans mon établissement pour offrir je pense le meilleur rapport qualité prix.
Ainsi, le 1er prix d’une bouteille de vin est établi à 26 $ et le verre de vin à 8$.

Yann Rio - Nothing but the Best
2525 SW 3RD AVENUE (CORAL WAY), MIAMI , FL. 33129
TEL:305 858 2525
http://www.nbtbmiami.com/why-nothing-but-the-best.html

— -

Article publié le 14 janvier 2014.

Dernière modification : 16/01/2014

Haut de page