Des films français à Saint-Augustine, Palm Beach et Miami [en]

Saint-Augustine Film festival

Du 17 au 20 janvier 2014.

Ce festival de Saint-Augustine est organisé par le FLIFF (Fort Lauderdale International Film Festival).
Celui-ci propose pas moins de 20 films sur trois jours du 17 au 20 janvier et il est cette année ouvert par la comédie française "Amour et Turbulences" d’Alexandre Castagnetti et clôturé avec "Joséphine" d’Agnès Obadia.

St Augustine Film Festival

Palm Beach Jewish Film festival

Du 16 au 26 janvier 2014

  • My best Holidays (Mes plus belles vacances) de Philippe Lellouche

    En français sous-titrés en anglais - Comédie.

Juillet 1976, année canicule, Claude, juif d’Algérie arrivé en France quinze ans plus tôt, emmène sa jeune femme Isabelle, ses deux garçons et sa belle mère en Bretagne.
Dès le lendemain de leur arrivée, Bernard et Bernadette, Jacky et Marie-France, deux couples d’amis les y rejoignent.
Tout ce petit monde se mêlent aux autochtones principalement au café Pondemer. Parisiens, provinciaux, la cohabitation n’est pas facile. Mais avec beaucoup d’humour et de l’humanité, les liens se tissent...

- Cobb Theater at Downtown - 19 janvier 2014 à 14H00

- Frank Theatres at Delray Marketplace - 26 janvier à 11H00

  • Paris-Manhattan de Sophie Lellouche

    En français sous-titrés en anglais - Comédie.

Alice est jeune, belle et passionnée par son travail de pharmacienne mais est désespérément célibataire surtout aux yeux de sa famille. Passionnée par l’œuvre d’Woody Allen, elle résiste tant bien que mal à la pression de sa famille. Et puis, sa rencontre avec Victor survient…

- Frank Theatres at Delray Marketplace 21 janvier - 11H00

- Cobb Theater at Downtown - 23 janvier- 14H30

  • The Jewish Cardinal (Le métis de Dieu) d’Ilan Duran Cohen

    France, 2012, 90 min. En français sous-titrés en anglais.

Jean-Marie Lustiger est fils de Polonais juifs ayant immigrés en France. Tout en cultivant étroitement son identité culturelle juive, il se convertit très jeune au catholicisme et devient prête. Très vite, il est promu Archevêque de Paris par le pape Jean-Paul II.

- Frank Theatres at Delray Marketplace 18 janvier - 19H30

- Cobb Theater at Downtown - 19 janvier - 19H30

  • Disobedience de Joël Santoni

    France, 2012, 104 min. En français sous-titrés en anglais

Il s’agit de l’histoire remarquable et authentique d’Aristides de Sousa Mendes, Consul général du Portugal basé à Bordeaux durant la Seconde Guerre mondiale.
Alors que son gouvernement a lancé l’ordre de refuser les visas aux réfugiés fuyant l’Holocauste pour rejoindre le Portugal, M. Sousa Mendes en accorde plus de 30 0000.

- Cobb Theater at Downtown 22 janvier à 19H30

- Frank Theatres at Delray Marketplace 23 janvier à 19H30

  • The Art of Spiegelman (Traits de mémoire) de Clara Kuperberg and Joëlle Oosterlinck

    France, 2010, 43 min. En français sous-titrés en anglais

Art Spiegelman, gagnant du Prix Pullitzer est plus connu pour MAUS qui est la bande-dessinée retraçant la vie de ses parents survivants de l’Holocauste, une forme non-utilisée jusque là ayant soulevé de fortes réactions. En 2005, le Time Magazine nomme son auteur l’une des personnalités les plus influentes du siècle.

- Norton Museum of Art 21 janvier 14H00

- Frank Theatres at Delray Marketplace 22 janvier 16H00

Pour plus d’informations, visitez le site http://www.palmbeachjewishfilm.org

Miami Jewish Film festival

Du 23 janvier au 3 février 2014

La riche édition 2014 est marquée par la filmographie française avec notamment la présence de la cinéaste Idit Cebula le 27 janvier au Regal Cinemas de South Beach, lors de la soirée de projection de son film "Rue Mandar" comme Première floridienne. Deux autres coproductions françaises sont inscrites au programme.
  • Lundi 27 janvier à 20H30 au Regal Cinemas South Beach, projection réalisée en présence de la cinéaste Idit Cebula  :

JPEGRUE MANDAR, Florida Premiere , Idit Cebula
France | 95 minutes | 2013
En français, sous-titré en anglais
Acteurs : Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain, Lionel Abelanski, Emmanuelle Bercot

À l’occasion de funérailles rocambolesques, Charles, Rosemonde et Emma, frère et sœurs, se retrouvent ! Rencontres électriques assurées pour cette fratrie qui ne sait comment se dire son affection et son amour réciproque.

Biographie de la cinéaste :

Formée au Cours Florent à Paris, Idit Cebula fait ses débuts à l’écran dans Camille Claudel (Bruno Nuytten, 1988).
Elle joue régulièrement au théâtre, dans des mises en scène d’Alain Illel, Francis Perrin, Jean-Luc Revol ou Gilles Cohen, et à la télévision, dans des téléfilms signés Pierre Boutron ou Patrick Dewolf.

Son parcours cinématographique s’accélère dès 1999 avec des courts comme des longs métrages. Son premier long métrage, DEUX VIES PLUS UNE, sort en 2007, avec ses fidèles interprètes Emmanuelle Devos, Michel Jonasz, Yvon Back et Lionel Abelanski, mais aussi Gérard Darmon et Jocelyn Quivrin.

JPEG

Pour son second opus, RUE MANDAR (2012), elle réunit son amie Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain et Richard Berry pour une fratrie réunie autour de la mort de la mère.

  • Mercredi 29 janvier à 18h30 à la cinemathèque de Miami Beach

    Projection de "FELIX TIKOTIN : Une vie dévouée à l’art Japonais"

    Réalisé par Santie Kramer

    Co-production : Pays-Bas – Japon - Israël - France | 77 minutes | 2013
    _ Néerlandais, Allemand, Anglais, Français, Japonais sous-titré en anglais

En PREMIERE MONDIALE. Il s’agit d’une biographie du collectionneur d’art Felix Tikotin. Celle-ci s’intéresse à tous les événements importants du 20ème siècle en capturant leur dimension humaine, le film rend ainsi compte des moments importants de sa vie qu’ils soient joyeux ou tragiques.
Félix Tikotin qui est l’un des plus influents collectionneurs de dessins et de photographies japonaises, s’est battu pour l’Allemagne au cours de la Première Guerre Mondiale.
Durant l’Entre-Deux-guerres, il a dirigé une galerie d’art japonais à Berlin. La Seconde Guerre mondiale le pousse à se réfugier au Pays- Bas où sa famille ainsi que ses oeuvres d’art ont été cachées par des amis Néerlandais.
Après la guerre, il ouvre d’autres galeries ainsi que le musée Tikotin d’Art japonais en Israël.

Créé par des membres de sa famille, ce film intime et émouvant documente la vie d’un citoyen unique et charismatique du monde.

  • Jeudi 30 janvier à 16H00 au Frank Theatres Intracoastal

AU LEVER DU JOUR, Florida Premiere
Réalisé par Goran Paskaljevic
Co-production Serbie- France- Croatie | 76 minutes| 2012
Sous-titré en anglais
Acteurs : Mustafa Nadarevic, Predrag Ejdus, Meto Jovanovski

Veuf et âgé Misha Brankov mène une existence largement solitaire à Belgrade jusqu’au jour où une excavation des anciens champs de la ville vient déterrer un secret vieux d’une dizaines d’années. Une boite de fer contenant des documents prouve que le professeur est le fils d’un couple serbe juif abattu dans un camp Nazi et non celui du couple chrétien qui l’a élevé.

Biographie du cinéaste :

Goran Paskaljevic a fait ses études a l’Académie du film à Prague (FAMU) où il a fait partie du « Prague School » avec les metteurs en scène que sont Gorgan Markovic et Emir Kusturica . Depuis il a dirigé plus de 30 documentaires et films et a participé à la mise en scène de 15 autres films qui lui ont permis de gagner plus d’une trentaine de prix internationaux.

Pour plus d’informations, visitez, http://www.caje-miami.org/index.cfm?pageid=105

Article publié le 8 janvier 2014.

Dernière modification : 15/01/2014

Haut de page