Un journal pour les français de Floride

Lundi 1er juillet, un nouveau journal a été publié un "Le Courrier de Floride" à destination des Français de Floride.

Généraliste, il parle de tout : politique, culture, entreprise, loisirs ; bien évidemment aussi des expatriés français, de leurs joies et de leurs peines, mais pas uniquement, ’Le Courrier’ parlant aussi de la vie américaine.

Il s’agit aussi d’un lien de plus entre les Français expatriés, et c’est une initiative à saluer.

A noter : le Courrier de Floride contient une interview exclusive du Consul général de France à Miami, Gaël de Maisonneuve, juste avant son départ de Floride.

JPEG

Ce journal est gratuit et mensuel. Son "numéro zéro" est consultable ou téléchargeable sur internet dès à présent et à partir de septembre Le Courrier existera aussi en version papier.

Son mode d’emploi :

Pour le consulter, rendez-vous sur http://courrierdefloride.com.

Si vous cliquez sur la couverture du journal (qui est sur la droite du site), vous pourrez le lire sur votre navigateur internet (passez-le en plein écran pour plus de confort de lecture).

Sinon vous pouvez aussi le télécharger sur votre tablette ou ordinateur grâce au bouton rose qui est sous la couverture (soyez patient, il est en haute définition).

Pour lire ce journal, visitez : http://courrierdefloride.com
Page Facebook : https://www.facebook.com/courrierdefloride
redac.courrierdefloride@gmail.com
305 898 8695

Ses deux initiateurs : Gwendal Gauthier et Edgar R. Nakache

JPEG

JPEG

- L’e-Toile : Ca faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de journal français à paraître au niveau local sur le sol américain...

- Gwendal Gauthier : Oui, probablement depuis la Gazette de Louisiane ! Mais avec la disparition progressive de la langue française dans cet Etat, il n’y avait plus de concentration de Francophones assez importante sur le sol américain pour avoir la possibilité de publier un journal local français.

- L’e-Toile : Cette concentration des Français ne s’est pourtant pas accentuée depuis lors...

- Gwendal Gauthier : Oui mais elle est moins nécessaire, car grâce à internet, même s’ils n’ont pas accès à la version papier à côté de chez eux, nos concitoyens disséminés aux quatre coins de l’Etat peuvent aussi bien télécharger le journal.

- L’e-Toile : Internet remplace donc le journal ?

- Edgar Nakache : Non, il s’agit toujours du même journal, du même objet, mais dématérialisé sur internet. Le web est trop souvent considéré comme un média en lui-même, alors qu’il n’est qu’un tuyau avec de bonnes ou de mauvaises choses à l’intérieur. De notre avis, même s’il provoque des bouleversements, internet ne supplantera pas la presse, et un journal restera toujours un journal, avec un début et une fin, avec un travail journalistique. D’autres formes de médias ont été développées sur le web (blogs, sites...) mais les gens préfèrent toujours avoir un vrai journal, pensé et travaillé par des journalistes pros, même si ce journal peut aujourd’hui aussi bien être imprimé sur papier qu’être téléchargé.

- L’e-Toile : Comment Le Courrier de Floride a-t-il été accueilli par la communauté française ?

- Edgar Nakache : Les premiers commentaires sont élogieux sur notre page Facebook, mais il n’est sorti que lundi et tout le monde ne l’a pas encore eu entre les mains. J’engage donc nos amis expatriés de Floride à l’envoyer à leurs propres amis, et à venir en discuter avec nous sur Facebook : ce journal est LEUR journal et il pourra évoluer en fonction des envies et conseils des uns et des autres !


Publié le 3 juillet 2013.

Dernière modification : 03/07/2013

Haut de page