Economie, culture, éducation et sécurité : sujets phares de la réunion consulaire annuelle


Comme chaque année, ce consulat a réuni les différents réseaux associatifs et bénévoles soutenant son action en Floride et dans les îles proches.

Durant ces deux journées des 3 et 4 mai, aux Consuls honoraires de ce poste, se sont joints les Conseillers du Commerce Extérieur de la France, le Ministre-Conseiller du Service Économique Régional, le Président du bureau de New-York d’Invest in France et une représentante d’Ubifrance ainsi que les représentants des trois chambres de commerce binationales de Floride pour échanger sur les thèmes économiques.

Pour aborder les questions culturelles et éducatives, ce sont les membres de la « France Florida Foundation for the Arts » qui se sont réunis. Le samedi 4 mai, en présence de plusieurs Conseillers de l’Assemblée des Français de l’Etranger ainsi que des représentants associatifs, les chefs d’ilots composant le « Comité de sécurité » de ce poste ont échangé avec l’équipe de la Chancellerie consulaire.


Comme le font chaque année l’ensemble des représentations diplomatiques françaises à l’étranger, le consulat général de France à Miami a réuni les différentes constituantes du réseau associatif et bénévole soutenant son action en Floride et dans les îles proches les 3 et 4 mai 2013.

Ces deux journées ont ouvert des échanges nourris entre les différents acteurs présents sur les secteurs clés que sont l’économie, la culture, l’éducation et la sécurité.

Économie

Ainsi, pour traiter de l’économie, aux Consuls honoraires de cette circonscription consulaire, relais locaux essentiels de ce poste dans la circonscription se sont joints les Conseillers du Commerce Extérieur de la France, le Ministre-Conseiller du Service Economique Régional, le Président du bureau de New-York d’Invest in France, une représentante d’Ubifrance et bien entendu les représentants des trois chambres de commerce binationales de Floride.

L’investissement ainsi que le suivi économique ont été les thèmes centraux de ces réunions, la « diplomatie économique » étant l’une des priorités de la France dans son action à l’étranger.

Les Consuls honoraires de la région comme les membres des différentes organisations de promotion et de développement économique locales sont à ce titre des relais essentiels permettant au consulat de mieux connaître les acteurs économiques locaux qu’ils soient français ou américains.

Culture et éducation

JPEG

En présence du Service de coopération et d’action culturelle de Miami, les membres de la fondation FFFA «  France Florida Foundation for the Arts » ont échangé sur les projets soutenus par la fondation tels ceux réalisés dans le cadre du 450ème anniversaire de la présence française en Floride.

Ce moment privilégié a également permis aux participants d’identifier les prochains axes de travail.

Une seconde partie de cette rencontre a porté sur la coopération universitaire et l’importance pour le consulat de présenter des outils appropriés en français et en anglais listant ses services.

Ces outils relayés notamment par les Consuls honoraires ont également pour but de bien flécher les nombreux partenariats noués au niveau universitaire et scientifique entre établissements français et universités locales. Comme au niveau économique, l’accent a porté sur les efforts à poursuivre hors de Miami.

Sécurité

JPEG

Toujours en présence des Consuls honoraires mais aussi de trois des cinq Conseillers élus pour la côte Est à l’Assemblée des Français de l’étranger, le samedi 4 mai, ce sont les chefs d’ilots et des représentants d’associations locales qui ont été invités.

En présence de plusieurs agents de la chancellerie consulaire et du nouvellement nommé Consul honoraire des Iles Caïmans, M. Sébastien Guilbart, le mandat dévolu aux agences consulaires honoraires ainsi que le rôle du chef d’ilot comme ceux des suppléants et adjoints ont fait l’objet d’un exposé.

Le plan de sécurité tel que réétudié a également été présenté aux participants, soit un découpage géographique correspondant à 17 îlots.
Les risques planant sur la zone en tête desquels l’on compte le passage d’ouragans comme les outils mobilisables en période de crise ont également fait l’objet de discussion.

Les internautes peuvent consulter ce plan de sécurité et prendre connaissance de l’îlot dont ils dépendent en visitant les pages du site de ce poste.

Régulièrement mises à jour, elles renseignent sur les mesures de précaution à prendre et donnent les contacts des chefs d’îlot. Ces pages indiquent également les sources d’information mises à la disposition du public en temps de crise.

Rappelez-vous que l’une des premières mesures que vous pouvez prendre afin de vous prémunir, vous et votre famille, est tout simplement de vous inscrire sur registre des Français établis hors de France. La démarche est gratuite et peut se faire en personne ou par correspondance.


Article publié le 14 mai 2013.

Dernière modification : 15/05/2013

Haut de page