Devenues soeurs, Cognac et Pinecrest nouent de premiers échanges éducatifs

De « Cognac Day » proclamé l’année dernière au sein de la ville de Floride du sud au jumelage qui vient d’être signé le 15 février 2013, Pinecrest et Cognac s’engagent bras dessus, bras dessous pour certes, le meilleur des gastronomes et amateurs de liqueurs mais aussi celui des lycéens et étudiants !

La ville de Cognac fort connue pour sa liqueur est aussi « Ville d’art et d’histoire », un label qui lui a été décerné par le ministère de la Culture et de la Communication en 2012.

« Cognac Day »

En venant en Floride du Sud l’année dernière sur l’invitation des « Dames d’Escoffier », M. Michel Gourinchas, Maire de la ville charentaise, entendait bien vanter la gastronomie et le cadre de vie du terroir mais aussi sa dimension culturelle, historique et économique, des atouts qui ont séduit la cité de Pinecrest .

Ainsi, dès sa première rencontre avec M. Gourinchas, Mme Cindy Lerner, Mairesse de Pinecrest, a souhaité déclarer le 15 février, "Journée dédiée au Cognac".

Autour de la gastronomie bien sûr mais aussi de la culture et de l’éducation, les deux villes qui comptent le même nombre d’habitants, environ 20 000, ont très rapidement trouvé un « intérêt mutuel » précise Mme Lerner au lendemain de la célébration du deuxième « Cognac Day ».

JPEG

« Jumelage »

Le premier volet du jumelage liant à présent les deux villes a été ouvert à Cognac en octobre 2012 lors du voyage en terre charentaise de la Mairesse américaine.

Le 15 février 2013, en présence de Patrick Sedlacek, Premier adjoint de la mairie de Cognac, Marie-Line Reynaud, Députée de Cognac-Barbezieux et Marianne Reynaud, Attachée parlementaire et Maire adjointe de Cognac ainsi que du Consul général de France à Miami, Cindy Lerner et Michel Gourinchas ont officialisé l’acte de jumelage.

Pour l’élue de Pinecrest, ces liens vont inciter les résidents de la commune dont la grande majorité apprécie culture et voyage à découvrir l’histoire ainsi que les richesses artistiques et gastronomiques cognaçaises.

Dès le mois d’octobre 2012, à l’occasion de la visite de Mme Lerner dans sa ville pendant laquelle elle a aussi rencontré les partenaires économiques et interprofessionnels de la ville, Michel Gourinchas envisageait aussi un jumelage « économique, touristique et amical » avec Pinecrest.

« Des échanges éducatifs »

Outre la mise en place à Pinecrest d’un programme de cours de cuisine mettant en valeur les nombreuses utilisations possibles du Cognac et de la découverte de la liqueur en tant que telle, les premiers échanges prévus sont avant tout éducatifs.

Dans un courriel du 21 février 2013, Cindy Lerner déclare qu’elle a déjà reçu de la part d’une lycéenne des questions sur la teneur de ces échanges en cours de développement.
D’après elle, il s’agit d’un signe préfigurant des relations de grande qualité entre les deux villes.

Le portail internet des villes :
http://www.ville-cognac.fr/
http://pinecrest-fl.gov/index.aspx


Article publié le 21 février 2013.

Dernière modification : 21/02/2013

Haut de page