Olivier Dassault de la science à l’art

Olivier Dassault est l’un des artistes promus par Gauchet Fine Arts Gallery représentant des artistes contemporains français aux États-Unis.
Le petit-fils du légendaire avionneur, au profil de scientifique de haut-niveau devenu photographe et musicien parle ici de ses sources d’inspiration, de Robert Capa et de Miami, une ville qu’il qualifie de trait d’union entre les deux Amériques. Entretien.

JPEG
"Divagation" copyright©dassault

- e-Toile : Olivier Dassault bonjour, petit-fils du légendaire avionneur Marcel Dassault, vous êtes un scientifique de haut niveau, diplômé de l’école de l’air et maître de conférences à HEC. Très tôt, vous vous êtes également intéressé à la photographie et à la musique. Qu’est ce qui a nourri et qui nourrit encore cette veine artistique ?

  • Olivier Dassault  : Ma mère avait l’habitude de m’emmener au Louvre lorsque j’étais enfant. C’est en déambulant dans ces salles immenses que j’ai découvert la peinture et entraperçu la beauté
    du monde.
    Depuis cette période bénie, j’essaie, modestement, de contribuer à cette beauté et de faire rêver, que ce soit avec mes photos ou ma musique.
    Le goût pour la création est de famille car il m’a été donné en héritage par mon grand-père et mon père. Tous les deux ont également contribué très concrètement à mon essor artistique car c’est à mon grand-père que je dois ma première exposition publique et c’est à mon père que je dois mon premier appareil photo qu’il m’a offert en revenant d’un voyage au Japon.

- e-Toile : Vous avez opté pour une photographie très créative transposant des impressions où prédomine la couleur sur la forme, une photographie très éloignée de la figuration. Quels ont été ou quels sont les artistes qui vous ont guidé sur cette voie ?

  • Olivier Dassault  : La vie est une source d’inspiration inépuisable pour moi ; un paysage, une lumière, un visage, ils peuvent tous faire vibrer la corde de la création.

Ayant la chance de beaucoup voyager, c’est chaque fois une occasion d’enrichir voire de surprendre mon œil : l’architecture, l’ambiance, l’énergie d’un lieu sont là pour être saisies et restituées par le photographe même de manière inattendue. Robert Capa disait « les photos sont là et il ne te reste plus qu’à les prendre » j’ajouterai encore faut-il réussir à les voir.

Des peintres comme Mondrian ou Nicolas de Staël m’influencent quotidiennement mais de peur de copier, j’essaie de rendre ces influences plus ou moins inconscientes.

- e-Toile : Après avoir exposé à Art Miami, certaines de vos photos sont à présent à la galerie Gauchet Fine Art. Quel est le regard que vous posez sur cette ville de Miami qui depuis plusieurs années a su attirer le meilleur du monde de l’art contemporain ?

  • Olivier Dassault  : Miami est une ville incontournable pour l’art sous toutes ses formes. Son intense vie culturelle à la confluence entre les deux Amériques fait d’elle un trait d’union précieux.
    Tout en préservant son patrimoine Art Déco, Miami, forte de ses origines multi ethniques, est en constante évolution ; elle est une mine d’or pour les passionnés d’Art moderne, d’Art contemporain et de design.

Ses musées, ses collections, ses galeries (Bass Museum of Art, Rubell Family Collection, De La Cruz Collection...) ainsi qu’Art Basel, sont essentiels au rayonnement de l’art, tout en restant de formidables sources d’inspiration pour l’artiste.

JPEG Olivier Dassault, copyright©bendauchez

"Gauchet Fine Art représente des artistes contemporains français aux États-Unis : photographe, peintre et sculpteur. Spécialistes du Design d’Intérieur, la Galerie travaille avec des Décorateurs, Architectes et Collectionneurs."

Gauchet Fine Arts Gallery
8650 Biscayne boulevard, suite 19 _Miami, FL 33138
Tél : 305 778 2789
info@gauchetfineart.com
www.gauchetfineart.com


Article publié le 24 janvier 2013.

Dernière modification : 24/01/2013

Haut de page