Pilotée depuis peu par Anne Chays, l’Alliance française de Porto-Rico fête ses 75 ans

Anne Chays, Professeur agrégé d’espagnol précédemment Directrice de l’Alliance française de Mexico-Angel, vient de prendre la direction de l’Alliance française de Porto Rico.

Au cœur de San Juan, l’institution reçoit des étudiants depuis 1937. Mme Chays qui apprécie le "grand travail" effectué par son prédécesseur, Cyril Anis, se donne pour mission de développer les évènements déjà connus tels que le ‘’Festival de Cine Europeo’’ réalisé avec les autres consulats européens ou encore "Francia de Fiesta" qui se déroule lors de la semaine du 14 juillet, une période d’évènements à laquelle Mme Chays souhaite ajouter un volet éducatif conséquent riche en conférences, table-rondes et ateliers. Elle a également pour projet d’accroître les possibilités de bourses permettant aux étudiants porto-ricains d’aller étudier en France. Entretien.

JPEG-* e-Toile : Anne Chays bonjour, il y a quelques semaines, vous avez pris la direction de l’Alliance française de Porto Rico. Pouvez-vous présenter et évoquer votre parcours à nos lecteurs ?

  • Anne Chays : Bonjour,

C’est effectivement à la fin du mois d’octobre que j’ai pu prendre mes fonctions à l’Alliance Française de Porto Rico.

Il s’agit de mon second poste au sein du réseau culturel français à l’étranger puisque j’ai dirigé l’Alliance Française de Mexico-San Angel entre 2009 et 2012.

Avant de rejoindre ce réseau, c’est au sein du Ministère de l’Education Nationale que j’exerçais mes fonctions de professeur agrégé d’espagnol, formation initiale que j’ai ensuite complétée par un master FLE puis un Master de Management International.

Le poste que j’occupe à l’Alliance Française est à la croisée de ces divers chemins et me permet clairement de poursuivre mon parcours professionnel dans les domaines de l’éducation, et notamment du Français Langue Étrangère (FLE), de la culture et de la gestion.

Je tiens à rappeler, à ce propos, que l’Alliance Française est une organisation à but non lucratif dont la mission est triple :

- la diffusion de la langue française,

- la promotion de la culture française et des cultures francophones,

- puis la promotion de la diversité culturelle.

Créée en 1883 à Paris, l’Alliance Française est actuellement présente sur les 5 continents dans plus de 130 pays.

C’est avec beaucoup de plaisir que je travaille au sein de cette belle institution : séduite par la culture latino-américaine à l’âge de 16 ans, je dois la vie que je mène aux études que j’ai effectuées en section internationale espagnole durant mes années de lycée.

Aussi suis-je très honorée et très fière de représenter aujourd’hui la France en terre latino-américaine et contribuer à mon tour au développement des échanges linguistiques et culturels entre la France et Porto Rico.

  • e-Toile : A votre arrivée à Porto Rico puis au sein de cette Alliance, qu’est-ce qui vous a le plus marquée ?
  • Anne Chays : C’est probablement l’unicité et la richesse de la culture porto-ricaine, issue des cultures précolombienne taína, espagnole, africaine et nord-américaine, qui m’ont le plus marquée depuis mon arrivée à Porto Rico.

Par ailleurs, les Porto-ricains se plaisent à dire que leur population est la plus heureuse au monde. Après un mois de vie à San Juan, je ne saurais dire le contraire !

En ce qui concerne ma prise de fonction à l’Alliance Française, j’apprécie tout particulièrement le grand travail effectué par mon prédécesseur Cyril Anis, actuellement en poste à l’Alliance Française en République Dominicaine.

J’ai hérité, de sa part, d’une Alliance particulièrement saine. Installée depuis 1954 dans une très belle maison coloniale, l’Alliance Française de Porto Rico reçoit près de 300 élèves par bimestre. J’ai, en outre, la chance de compter sur une très bonne équipe de travail, jeune, dynamique et professionnelle, ainsi que sur un conseil d’administration présent et impliqué.

  • e-Toile : L’Alliance française de Porto Rico va célébrer ses 75 ans. Que préparez-vous afin de fêter cet évènement ?
  • Anne Chays : L’Alliance française est effectivement présente à San Juan, capitale de Porto Rico, depuis 1937.

Pour célébrer ce 75ème anniversaire, nous avons choisi de nous associer à deux institutions culturelles locales (Instituto de Cultura Puertorriqueña et Escuela de Artes Plásticas) afin de créer ensemble un projet biculturel qui symbolise les liens d’amitié entre la France et Porto Rico.
C’est ainsi qu’est née la mise en scène d’une adaptation contemporaine du ‘’Petit Prince’’ de Saint-Exupéry dont plusieurs représentations auront lieu du 13 au 16 décembre au Teatro Victoria Espinosa, à San Juan.
Suite à la dernière représentation, l’Alliance française organisera également un cocktail dînatoire afin de partager avec la population francophone et francophile de l’île un moment de convivialité avant les fêtes de Noël.

Par ailleurs, au mois de mars prochain, nous organiserons également un dîner destiné à lever des fonds pour poursuivre le projet de rénovation des salles de classe de notre belle Alliance.

  • e-Toile : Pour poursuivre cette belle histoire éducative et culturelle franco-portoricaine, quels sont les projets que vous allez mettre sur pied dans les prochains mois ?
  • Anne Chays : Dans le domaine culturel, je tâcherai de développer les projets mis en place par mon prédécesseur, notamment l’événement ‘’Francia de Fiesta’’ (série de concerts et autres activités organisés sur une grande place publique de San Juan à l’occasion du 14 juillet), ainsi que le ‘’Festival de Cine Europeo’’ organisé chaque année au mois de mars en collaboration avec les Consulats Européens présents à Porto Rico.

Pour cet événement, j’ai d’ailleurs la volonté d’impliquer davantage les étudiants de cinéma porto-ricains et développer le volet éducatif du Festival par le biais de conférences, tables rondes et ateliers, mais aussi par la mise en place de bourses permettant à certains étudiants porto-ricains d’aller étudier en France.

Dans le domaine pédagogique, une de mes priorités sera le développement des certifications DELF DALF, diplômes délivrés par le Ministère de l’Education Nationale permettant de valider le niveau de langue française acquis par nos apprenants.

Il est important de souligner que l’Alliance Française est actuellement le seul centre d’examen habilité à Porto Rico.

Il s’agit là des axes de travail prioritaires pour les mois à venir. Ceci étant, il est clair que nombreux sont les défis qui s’offrent à l’ensemble de notre équipe de travail au sein d’une Alliance Française en pleine croissance…

Pour en savoir plus sur l’Alliance française de Porto Rico, visitez http://www.afpuertorico.org/


Article publié le 4 décembre 2012.

Dernière modification : 05/12/2012

Haut de page