"French Week Golf Cup" : le sport et la générosité

Patricia Meunier-Lebouc, golfeuse professionnelle depuis plus de 15 ans, a gagné de nombreux Opens en Angleterre, Irlande, France ainsi qu’en Autriche mais aussi aux Etats-Unis en emportant les tournois majeurs que sont le LPGA de l’Illinois ou encore le Kraft Nabisco Championship de Palm Springs en Californie.
Comme l’année dernière, elle est chargée de l’organisation de la "French Week Golf Cup" qui va se dérouler le 18 novembre prochain à l’Abacoa Golf Club à Jupiter en Floride. Elle invite ici les golfeurs de tous niveaux à s’inscrire. Entretien.

JPEG

- eToile : Mme Patricia Meunier-Lebouc bonjour, l’année dernière, dans le cadre de la « French Week Miami » créée et organisée par la Chambre de commerce franco-américaine de Miami (FACC), vous avez lancé la Première édition de la "French Week Golf Cup."
Comment s’est déroulée cette première manifestation sportive et quels sont les enseignements que vous en avez tirés ?

Patricia Meunier-Lebouc- Grâce à la Première édition de « French Week Golf Cup », nous avons vécu en 2011 une très belle expérience. Cette édition 2011 nous a donc tout simplement donné l’envie de continuer et de renouveler l’expérience.

La deuxième édition se déroulera au bénéfice de la fondation "Bella’s Angels".
Créer un événement dans le but d’aider une cause et les enfants qu’elle représente est quelque chose de magique qui apporte une satisfaction inégalable !

Si vous êtes golfeur, venez donc aider cette belle cause en participant à la Coupe qui va avoir lieu le 18 novembre prochain.
Dans ce but, inscrivez-vous en ligne sur le site même de la fondation : www.bellasangels.org

- eToile : Comment va se dérouler cette deuxième compétition ?

Patricia Meunier-Lebouc- Le format reste le même que celui de l’année dernière. La compétition se joue en « scramble » à deux. C’est une formule de jeu conviviale qui permet aux golfeurs de tous niveaux de participer !

- eToile : Pour cette seconde Coupe, pourquoi avoir fait le choix de vous associer à l’organisation Bella’s Angels ?

Patricia Meunier-Lebouc- Bella’s Angels était déjà en 2011 la fondation qui a bénéficié d’une partie des revenus du tournoi.
Cette année, 100% des bénéfices iront à l’organisation !
C’est pour cela qu’aujourd’hui le tournoi prend aussi le nom de la fondation.
Comme l’on dit en anglais, "it’s all about the kids !"

- eToile : Pouvez-vous décrire plus précisément l’objet de cette organisation ?

Patricia Meunier-Lebouc- Le "syndrome de charge" est la maladie génétique qui touche Bella et ses petits copains.
Ce syndrome englobe un ensemble d’anomalies (cardiaque, retard de développement, troubles ORL, oculaires...).
Le traitement de ces troubles exige la prise en charge de la multiplicité de ces symptômes.

Aujourd’hui, Bella subit sa 18ème intervention chirurgicale, cette fois-ci, il s’agit d’un implant de l’oreille... elle vient d’avoir 11 ans.

L’objet de cette organisation est d’assurer, autant que possible, le poids des charges financières (traitements, opérations, visites médecins, frais de voyage...) qui viennent s’ajouter aux défis quotidiens. Ces familles ont déjà tant à gérer...

Et encore une fois, nous sommes fiers de pouvoir participer à cet effort !

- eToile : Patricia, vous qui êtes une ancienne joueuse professionnelle de haut niveau, rassurez-nous, les joueurs de tout niveau peuvent-ils s’inscrire ?

Patricia Meunier-Lebouc- Oui, comme je l’avançais précédemment, la formule de jeu permet à tous les golfeurs de participer. Le but étant de passer de bons moments, de jouer une compétition amicale et de se rassembler après le jeu pour un cocktail et une remise des prix célébrant les vainqueurs et ceci autour d’une belle cause, Bella’s Angels !

Pour vous enregistrer, cliquez ici.

JPEG

Pour vous informer sur tous les évènements qui ont lieu dans le cadre de "French Week Miami*", visitez http://www.frenchweekmiami.org/

* French Week Miami a été créée par French-American Chamber of Commerce de Miami et est organisée en partenariat avec le Consulat Général de France Miami.


Article publié le 22 octobre 2012.

Dernière modification : 25/10/2012

Haut de page