Laissez vous aller au romantisme cet automne : tomber amoureux avec Eurocinema

La chaîne de télévision Eurocinema basée à Miami est la première en Amérique du Nord à se consacrer entièrement aux succès du cinéma français. Cet automne, la chaîne vous invite, quand vous le souhaitez, à faire le tour des grandes affiches du cinéma français de ces 20 dernières années.

Dès cet automne, Eurocinema vous présente les plus beaux bijoux du cinéma français.

« Nous sommes très enthousiastes d’offrir, pour la première fois, sur la base du principe de la télévision « en demande », le meilleur du cinéma réalisé en France ; les téléspectateurs auront la joie de les découvrir ou de les revoir quand il le souhaite et même de les partager en famille ou entre amis » précise Sébastien Perioche, Président et dirigeant d’Eurocinema.

JPEG

Au mois d’octobre, voici donc les long-métrages disponibles, “sur demande” :

  • LES PLACARDS, (THE CLOSET)

François Pignon, un homme au costume sombre et à l’allure discrète, est comptable dans une usine de caoutchouc, dont le secteur privilégié est le préservatif.
Il est sur le point d’être licencié, lorsque sur les conseils de Belon, son voisin d’immeuble, il propage la rumeur selon laquelle il est homosexuel. Suite à ce faux coming out, les cadres de la direction décident de garder Pignon pour des raisons "politiquement correctes".
Celui-ci passe brusquement pour un marginal, bien qu’il n’ait rien changé à son comportement. C’est le regard des autres qui va s’en trouver modifié.

  • LES CHORISTES, (THE CHORUS)

En 1948, Clément Mathieu, professeur de musique sans emploi accepte un poste de surveillant dans un internat de rééducation pour mineurs ; le système répressif appliqué par le directeur, Rachin, bouleverse Mathieu. En initiant ces enfants difficiles à la musique et au chant choral, Mathieu parviendra à transformer leur quotidien.

En Novembre, Eurocinema présentera la fonction LE FABULEUX DESTIN D’AMÉLIE POULAIN nominé aux Oscars, avec Audrey Tatou.

  • LE FABULEUX DESTIN D’AMÉLIE POULAIN, (AMÉLIE)

Amélie, une jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s’est fixé un but : faire le bien de ceux qui l’entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence. Le chemin d’Amélie est jalonné de rencontres : Georgette, la buraliste hypocondriaque ; Lucien, le commis d’épicerie ; Madeleine Wallace, la concierge portée sur le porto et les chiens empaillés ; Raymond Dufayel alias "l’homme de verre", son voisin qui ne vit qu’à travers une reproduction d’un tableau de Renoir. Cette quête du bonheur amène Amélie à faire la connaissance de Nino Quincampoix, un étrange "prince charmant". Celui-ci partage son temps entre un train fantôme et un sex-shop, et cherche à identifier un inconnu dont la photo réapparaît sans cesse dans plusieurs cabines de Photomaton.

Eurocinema est disponible dans plus de 30 millions de foyers par cable ou satellite dans toute l’Amérique du Nord.
A Miami, Eurocinema l’est sur demande sur Comcast, Direct TV et Verizon.

Pour regarder les films que vous souhaitez, réalisez la manœuvre suivante :
Comcast > Video on Demand menu > Movies > Indies/Foreign > Eurocinema
DIRECTV > Movies > International > Eurocinema (Channel 1802)
Verizon Channel1 > Movies >New Releases> International > Eurocinema

Eurocinema propose une sélection de films internationaux très variée issues de grands studios de production comme de productions indépendantes. De la même façon, les long-métrages présentés sont aussi bien des films classiques que des œuvres contemporaines réalisés par des metteurs en scène de renom et tournés des acteurs reconnus.

Très récemment, Eurocinema s’est associé à Miami à des représentants belges dans le but de créer un club "Arts et Culture" réalisant une série d’évènements mensuels mariant cinéma, gastronomie, art et mode célébrant le style de vie européen.

Restez branché pour connaître dates et lieux de ces premiers évènements !

Pour plus d’informations, visitez www.eurocinema.com
Photos : Courtoisie d’Eurocinema


Article publié le 17 octobre 2012.

Dernière modification : 18/10/2012

Haut de page