Le French District lance sa nouvelle édition à New York

JPEGLe French District, "le quartier francophone",poursuit son développement en ouvrant un nouveau District à New York. Un annuaire pour trouver la bonne adresse qui parle français, des reportages amusants et instructifs et une newsletter hebdomadaire sont les ingrédients de la recette de ce quartier qui grandit régulièrement.

-  Bonjour Laure et Romain Angeletti, vous allez fêter la quatrième année d’existence du French District en 2012. En tant que fondateurs, quel avenir voyez-vous pour ce quartier virtuel francophone ?

Le French District vient d’ouvrir un nouveau District à New York. Dans quelques semaines vont suivre Atlanta-Georgie, la Californie du Nord et du Sud, et bien d’autres qui sont en préparation.

Nous avons démontré que notre modèle était pertinent et rentable avec notre premier quartier en Floride. Des partenaires issus du monde des medias nous ont rejoint afin de donner naissance à des French Districts partout où les francophones ont crée un tissu culturel et économique important.

Notre équipe se renforce en conservant son sens du service, qui est le pilier de notre culture d’entreprise. Nous continuons à prendre beaucoup de plaisir à écrire nos articles pour nos milliers de lecteurs. Enfin nos District Managers, en charge du développement de chaque quartier, continuent de tisser notre réseau de professionnels francophones.

-  Sur quoi s’appuie la rentabilité du French District ?

Toutes les entreprises, les professions libérales, les commerçants, les restaurateurs qui parlent français sont présents gratuitement sur le French District.

Ces milliers de professionnels référencés font la richesse du quartier.Ils sont nombreux à choisir de communiquer sur le French District, pour mettre en valeur leur savoir-faire, présenter leurs services, expliquer leurs particularités. Ils souscrivent alors à un abonnement publicitaire- d’un an en général - qu’ils renouvèlent librement. Notre rentabilité repose sur leur fidélité. 90% d’entre eux renouvèlent.

-  Comment dénichez-vous tous ces sujets de reportages que l’on trouve sur le French District ?

Le monde est passionnant, les humains sont créatifs, inventifs et la nature surprenante.Alors c’est plutôt facile : il suffit d’être curieux. De plus nous sommes maintenant aidés par une équipe de rédacteurs de talent et des dénicheurs de bons plans. Nous aimons partager nos découvertes avec nos lecteurs, qui semblent apprécier vu leur nombre en forte croissance depuis notre lancement.

JPEG

-  Peut-on s’attendre à des nouveautés sur le French District dans les prochains mois ?

Oui. C’est notamment l’innovation permanente de notre concept qui nous motive. Par exemple, nous sommes en train de lancer le label French District. Nos membres affichent leur appartenance au French District sur la devanture de leur magasin, à la porte de leur entreprise,… Nos lecteurs identifient ainsi clairement les adresses French District, ce qu’ils apprécient. Ce label va être suivi de quelques surprises particulièrement intéressantes pour nos lecteurs et nos membres. Mais c’est un secret pour l’instant. Alors chut… J

Dernière modification : 23/02/2012

Haut de page