Miami Cognac 2012, l’événement XO

JPEGe-Toile : Mme Martell bonjour, vous avez participé au montage de l’opération Miami Cognac 2012 qui fait une large place à la culture et à l’histoire de la région Poitou Charentes. Pouvez-nous décrire cet évènement ?

Mme Martell : Le titre de l’événement, "These Masterful Cognacs / Ces Cognacs de Maître", est un hommage à un produit et la culture séculaire qui a grandi autour de lui.

Faire du Cognac est, très littéralement, un art qui n’a rien à envier aux créations les plus raffinées de la Haute Parfumerie.

La création d’un parfum est beaucoup moins exigeante du point de vue temporel ; il faut toujours rêver le cognac des années à l’avance, planifier les cultures, la distillation, le vieillissement…

C’est tout d’abord cet art et les hommes et les femmes qui le pratiquent que nous voulons présenter au public américain.

Mais ensuite il faut rappeler que le Cognac a été un produit français d’excellence plus tôt mondialisé : depuis le XVIII siècle, comme le prouvent ces affiches pleines d’âme de l’exposition Le Cognac s’affiche présentée a l’Alliance française en partenariat avec les Musées de la ville de Cognac .
Ma famille, par exemple, qui a fait du Cognac depuis 1715, a toujours exporté.

La première soirée publique a lieu le vendredi 10 février à partir de 19h pour une soirée Jazz Cognac à l’Alliance française et visite de l’exposition d’affiches de Cognac dont certaines datent du début du 19e siècle.

e-Toile : A cette occasion, le maire de la ville de Cognac échangera avec son homologue de Coral Gables, que signifie pour vous cette rencontre ?

Mme Martell : Nous allons établir une relation durable entre Coral Gables et Cognac.
D’un côté on prévoit de signer une convention d’amitié entre les deux villes et de l’autre de marquer cette rencontre par deux gestes à haute valeur symbolique : le maire de Coral Gables, Jim Cason, va offrir les clés de la ville au Maire de Cognac et celui-ci lui va lui remettre la bouteille nº 0001 d’un nouveau Cognac à édition numérotée baptisé "Coral Gables", un très bon XO soit dit en passant.

Il faut dire que le maire de Coral Gables est une personne très spéciale, qui apprécie l’excellence. Jim a une carrière diplomatique très distinguée, avec beaucoup d’années en poste en Europe. Il connait très bien la France…

e-Toile : Le Cognac a largement séduit la population chinoise, le public américain et floridien plus précisément a t-il le même engouement pour la liqueur française ?

Mme Martell : Le marché américain reste le plus important pour nous.
Maintenant, comme dans beaucoup d’autres champs, l’éveil de la Chine a tout bouleversé. Maintenant, 42% de la production de certaines qualités de Cognac partent en Chine !

Le résultat est donc que nous assistons à une flambée des prix qui provoque des tensions à la baisse pour les ventes aux États-Unis.

En revanche, la dépréciation de l’euro devrait mitiger cela un peu. Pour la Floride je dois vous dire que c’est un marché en expansion constante, très prometteur.

Visuels : Photographies et collections Musées de Cognac (France)

Pour en savoir plus sur l’évènement Miami Cognac, visitez http://www.afmiami.org/

Dernière modification : 02/02/2012

Haut de page