Patricia Killian : être Professeur de français à Gainesville, en Floride

e-Toile : Madame Patricia Killian, vous êtes une professeur de français au lycée Eastise High School à Gainsville. Vous êtes sur le terrain, en contact avec les réalités de l’apprentissage d’une langue étrangère, le français, dans un lycée en Floride.
Que pouvez-vous nous dire sur cette vocation, les bons moments mais aussi les obstacles auxquels vous êtes confrontée ?

JPEGPatricia Killian : J’enseigne le français depuis une trentaine d’année, et j’adore mon travail. C’est très enrichissant d’aider les étudiants à maîtriser une langue étrangère, et pour moi il est particulièrement gratifiant d’enseigner une langue et une culture qui me passionnent depuis que je suis toute jeune.

Je crois que les enseignants ont maintenant à leur disposition de bons supports pédagogiques, et je suis très heureuse d’avoir l’opportunité d’utiliser des vidéos, des chansons, des articles d’actualité et des podcasts pour mes étudiants.
Lorsque j’ai commencé ma carrière, nous avions des textes de livres, un tableau noir, des enregistrements audio et quelques films.

Aujourd’hui nous bénéficions de tellement de ressources, je suis capable de choisir des matériaux selon mes propres intérêts et ceux de mes étudiants. Cependant, le fait de disposer d’autant de documents peut parfois être quelque peu déstabilisant.

Un grand nombre de mes étudiants commencent leurs études de français au 8ème ou 9ème niveau, et il peut-être difficile de travailler avec ceux qui n’ont jamais été exposé à une autre langue.

En outre, je trouve que les différentes langues proposées à l’école offrent un marché très compétitif.

Beaucoup de parents pensent qu’à partir du moment où ils vivent en Floride, leurs enfants devraient apprendre l’espagnol.
Récemment, il y a également eu une impulsion pour le Chinois.

J’ai récemment lu un éditorial dans un journal qui expliquait que l’unique raison pour laquelle les étudiants apprennent le français est qu’il y a un grand nombre de professeurs de français qui ont besoin de préserver leur emploi.
C’est réellement décourageant de ressentir que sa contribution à la profession d’enseignant n’est pas valorisée.

e-Toile : Vous avez travaillé comme enseignante pendant de nombreuses années, comment évaluez-vous l’évolution de l’enseignement du Français dans votre école et plus généralement en Floride ?

Comme je l’ai expliqué précédemment, l’enseignement du français dans mon école ainsi que plus généralement dans l’Etat de Floride a drastiquement changé dû à la diversification des matériaux d’apprentissage qui sont maintenant à notre disposition.

Nos méthodes d’enseignement ont également changé, et maintenant nous utilisons une approche plus communicative et des documents authentiques.
Il y a une plus grande emphase à pratiquer l’oral et l’écrit dans des situations naturelles, au lieu de mémoriser des dialogues et faire de la traduction.

La collaboration que j’ai expérimentée au fil des ans avec d’autres professeurs de français en Floride a été très bénéfique, mes apports pédagogiques se sont améliorés grâce à ses relations. Je pense que mes étudiants sont mieux préparés à voyager et à vivre dans des pays francophones, plus que par le passé.

e-Toile : Vous êtes un membre de l’Association des Professeurs Français de Floride, AATF. Est-ce un important relai pour votre action ?

Oui, l’AATF est très importante. Elle m’a aidé à grandir en tant que professeur. J’ai assisté à de nombreux ateliers présentés par les membres de l’AATF qui m’ont inspiré.

Après les présentations de mes collègues, je me sens régénérée et j’ai hâte de d’expérimenter de nouvelles idées dans mes cours. Récemment, la AATF a également organisée un weekend d’immersion uniquement pour les professeurs, et cet événement nous a permis de collaborer et développer notre esprit de camaraderie.

e-Toile : Le Congrès de la Culture Française se tiendra en Floride pour la 60ème fois à Orlando, du 17 au 19 mars. Comment évaluez-vous cet événement, synonyme de l’influence de la France et du Français dans le système éducatif de Floride ?

Le congrès de la culture française est un événement très important pour mes étudiants. Il leur permet de perfectionner leurs compétences dans certains domaines et leur donne l’opportunité de travailler avec des étudiants français de différentes écoles et lieux de Floride.

J’enseigne dans un programme International du Baccalauréat, et mes étudiants s’améliorent dans la compétition. Ils adorent participer au programme. Un événement comme celui-ci les motive à donner le meilleur de leur travail et à continuer à étudier le français.

Le fait que le congrès soit fondé sur un thème différent chaque année les aide aussi à apprendre un aspect spécifique du français et de la culture francophone.

Pour en savoir plus sur le "Congres de la culture française en Floride" :
http://www.palmertrinity.org/podium/default.aspx?t=48895&rc=0

Dernière modification : 05/01/2012

Haut de page