Kathryn Wilbur : être un professeur français à Fort-Myers, en Floride

JPEG e-Toile : Ms. Kathryn Wilbur, vous êtes professeur de français à l’école Canterbury School (Fort Myers). Vous êtes sur le terrain, vous vivez la réalité de l’enseignement des langues, dans le cas présent, du français, dans une école en Floride.
Pouvez-vous nous dire quelques mots sur cette vocation, ses bons côtés, mais aussi les obstacles que vous devez affronter ?

Kathryn Wilbur : Le fait en soit, de travailler avec des enfants et des adolescents tous les jours m’apporte beaucoup de plaisir : leur énergie, leur curiosité, leur empressement de grandir.

L’obstacle principal que représente l’enseignement du français est qu’il faut doter les élèves de compétences grammaticales pour qu’ils puissent comprendre les sujets abordés. Selon le niveau des étudiants, il est également possible de passer de l’anglais au français pour qu’ils perçoivent le lien entre les deux langues et éviter ainsi une déconnexion de leur part.

Dans le contexte actuel de globalisation, de connaissance et de popularité croissante de la culture française, j’assiste à une véritable renaissance de l’enseignement de cette langue.

e-Toile : Vous exercez la profession d’enseignante depuis de nombreuses années. Comment définiriez-vous l’évolution de l’enseignement du français dans votre école, et plus généralement, en Floride ?

Kathryn Wilbur : J’estime que l’évolution a été excellente. La Florida Foreign Language Association (FFLA) et l’Association des Professeurs Français de Floride (AATF) offrent de nombreuses opportunités pour le développement professionnel.

De plus, l’introduction de la technologie internet dans la salle de classe a révolutionnée l’enseignement. Il y a quelques années encore, les enseignants devaient acheter des programmes vidéos ou audio très couteux. Maintenant, le monde francophone est accessible avec juste un clavier d’ordinateur !

e-Toile : Vous êtes membre de l’Association des Professeurs Français de Floride, AATF. Constitue-t-elle un relai important pour votre action ?

Kathryn Wilbur : Comme je l’ai expliqué précédemment, l’AATF, offre de nombreuses opportunités de développement professionnel.

J’ai assisté aux conférences de cette association à St Louis et Montreal que j’ai trouvé extrêmement utiles pour ma profession. L’AATF tient également un site internet.

J’ai utilisé ce site internet pour télécharger le matériel d’enseignement des cours de culture et de langue française aux niveaux avancés. Le site internet tient également informé les professeurs des événements francophones du calendrier. Sa mission, de créer une communauté nationale de professeurs de français, est un succès.

e-Toile : Le Congrès Français de la Culture se tiendra en Floride pour la 60ème fois à Orlando du 17 au 19 mars. Comment évaluez-vous cet événement, synonyme de l’influence de la France et du français dans le système éducatif de Floride ?

Kathryn Wilbur : J’ai assisté à de nombreux ateliers dans d’autres états et je suis intervenue lors du Congrès de la Culture Française en Floride. Il y a deux ans, dans le Gaucher College, les professeurs étaient émerveillés par le fait qu’il existe une aussi belle opportunité pour nos étudiants, et nous souhaitions appliquer cet événement en Floride.
J’ai sponsorisé une équipe pour les compétitions de cet événement pendant 15 ans, et les mots ne peuvent pas exprimer à quel point cette compétition à contribué à raviver l’intérêt des étudiants dans l’enseignement du français.

Ils adorent participer à la compétition pour montrer leur compétences. Les compétitions du Congrès à Canterbury sont tellement populaires que nous devons faire passer des auditions et nommer des responsables d’équipe. Deux enseignants et un parent francophone entrainent les étudiants.

Notre équipe est mise en place au début de l’année. Je suis très reconnaissante du volontarisme des professeurs de français comme Anita Spassoff, et d’autres, qui donnent autant de leur temps pour rendre cette opportunité possible aux étudiants.
Si stimuler les enfants à l’apprentissage de la langue française est partie intégrante du système éducatif, alors le Congrès y contribue largement.

Pour en savoir plus sur le congrès de la culture française en Floride : http://www.palmertrinity.org/podium/default.aspx?t=48895&rc=0

Dernière modification : 08/12/2011

Haut de page